Plus de renseignements sur le CBD, une molécule du chanvre

Dans plusieurs pays et notamment ceux de l’Union Européenne, la législation relative au cannabis est particulièrement stricte. L’exploitation, la commercialisation et la consommation de cette plante, considérée comme drogue et cela, quelle que soit son origine et son espèce sont soumises à des règles particulières. Il y a des parties et des produits issus de la plante qui sont autorisés et d’autres qui ne le sont pas. La fleur de CBD fait justement des produits légaux. En effet, jugées bienfaisantes pour l’organisme, elles sont cultivables, vendables et comestibles mais sous certaines conditions. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Des infos importantes

La fleur de CBD provient du chanvre industriel ou cannabis sativa. Son taux en cannabidiol est particulièrement important et sa contenance en THC (qui est un cannabinoïde interdit) est faible voire nulle dans certains cas. Après traitement, il est possible de l’utiliser dans le domaine de la médecine alternative. Comme ce produit n’engendre aucun effet psychotrope, mais au contraire des effets positifs pour le corps, il peut être consommé avec modération.

Cette molécule agit sur les récepteurs des systèmes nerveux et immunitaire. Elle procure une sensation de bien-être. Dans certaines situations, elle est même utilisée pour le traitement de maladies neuropathiques ou chroniques. Cependant, elle ne peut toujours pas être considérée comme médicament officiellement.

Les différentes modes de consommation

Pour consommer des fleurs de CBD, il est possible de procéder à plusieurs manières. Ce produit peut être pris par voie orale, par voie sublinguale ou encore par voie respiratoire. Souvent, il est consommé en infusion puis qu’il est liposoluble. Il est possible de lui donner des arômes divers en fonction des envies et du gout. D’ailleurs, cela facilite sa prise et améliore sa saveur. Il peut aussi être intégré dans des consommables à cuisiner comme les boissons, les salades, les produits de confiserie, de pâtisserie, de viennoiserie, etc.

Transformée en huile, la fleur peut aussi être présentée sous forme de gélule ou de petit comprimé à mettre sous la langue.

L’une des modes de consommation les plus connues est l’inhalation. Pour ce faire, il faut avoir un inhalateur spécifique. Pour ce qui est de la prise des fleurs sous forme de cigarette, cette manière de prise est la moins recommandée. En effet, elle produit de la fumée qui n’est pas bonne pour la santé.

Les dernières infos à connaitre

La réglementation concernant le CBD est de plus en plus claire si quelques années plutôt, les consommateurs étaient encore dans le flou juridique. Désormais, les produits issus du chanvre exploitable légalement ou non sont plus clairs.

Il est également possible de connaitre les différentes restrictions concernant les lieux de vente, les lieux de prise, etc.

Pour ce qui est de l’achat, cette opération est libre dans les lieux autorisés notamment les coffees shop. Néanmoins, il faut avoir l’âge légal pour s’en procurer. Il faut également avoir des bonnes raisons pour la consommation sous forme médicamenteuse.

En parallèle avec toutes ces règles concernant la prise de CBD, les punitions en cas de manquement à la loi sont aussi claires.