Les nouvelles formes de yoga

Yoga

Le yoga est une pratique qui existe depuis des milliers d’années. Pourtant, il est sans cesse remis au goût du jour grâce à de très nombreuses variantes. Le but étant la communion et l’harmonie avec soi et avec son environnement, il y a différents moyens pour y parvenir.

Le yoga avec des animaux

Mignons, doux et tout à fait adorables, les chats sont parmi les animaux domestiques les plus appréciés des humains. Il n’est donc pas surprenant qu’une forme de yoga l’aitinclus dans les séances. Il y a différentes façons de pratiquer le catyoga. À New York, les séances sont divisées entre le temps passé à caresser la bête et les postures des plus traditionnelles. Dans l’Illinois par contre, les chats font parties intégrantes du cours. Ils sautent sur le dos des participants ou ronronnent à leur côté. Ces séances sont particulièrement relaxantes pour les yogis qui apprécient ces animaux et qui n’appréhendent pas le nettoyage des poils sur leur tee-shirt yoga à la fin du cours.

Après les chats, nous passons sans surprise aux chiens. Effectivement, il y a une tendance de yoga qui inclut les chiens dans la séance. On appelle cela le doga. Le chien étant le meilleur ami de l’homme, il est très facile d’évacuer les ondes négatives en leur compagnie. Rassurez-vous, il n’est pas question ici d’habiller votre ami à quatre pattes d’un tee-shirt yoga et de lui faire tenir des postures improbables. L’objectif est plutôt de l’inclure dans les postures que vous adoptez pour renforcer le lien qui existe entre le maitre et l’animal. Vous pouvez le porter à bout de bras ou sur vos genoux.

Le goat yoga ou le yoga chèvre quant à lui est une surprise pour tous. La question se pose toujours sur l’origine de cette activité pour le moins singulière. Les chèvres aiment manger tout ce qui leur passe par le nez. Un conseil, lors d’une séance de ce genre, ne portez pas votre t-shirt yoga préféré. Il risquerait de ne pas s’en sortir indemne. Autre chose que les chèvres apprécient de faire, c’est de grimper sur le dos des autres animaux. Plusieurs postures de yoga leur offrent l’occasion de monter sur le dos des yogis. Même sans les touchers, leur compagnie permet d’évacuer le stress.

Le yoga dans des endroits surprenants

Pour se détendre et relaxer, il est parfois recommandé de s’évader des habituelles salles de gym. Le snowga est, vous l’aurez compris, la pratique du yoga dans la neige. Cette fois, un simple tee-shirt yoga ne suffit pas. Il faut aussi porter des gants des pulls et parfois même des doudounes. Selon les adeptes de cette pratique, le froid et l’air frais sont tout à fait favorables à la relaxation et à la méditation. Pour profiter au maximum de l’expérience, emmenez avec vous vos skis, montez en hauteur et pratiquez les différentes postures en profitant d’un joli panorama tout en blanc. Une fois bien détendu, descendez en glissant sur la poudreuse. Que du bonheur.

Il y a aussi une pratique du yoga qui se fait dans l’eau. Les vertus apaisantes de l’eau ne sont plus à prouver. Gagnez en calme et en sérénité dans un univers aquatique. L’aqua-yoga prête beaucoup d’attention à la respiration. Cette fois, le maillot de bain est préférable au t-shirt yoga. Comparativement au yoga traditionnel sur le plancher des vaches, l’aqua-yoga permet de bruler beaucoup plus de calories. En plus, il est particulièrement recommandé pour les femmes enceintes, car il s’apparente à la préparation à l’accouchement dans l’eau. Les personnes atteintes de douleurs musculaires ou osseuses aussi peuvent essayer cette pratique pour soulager leur souffrance.

Le yoga avec des objets inhabituels

Ceux qui sont sceptiques face à l’argument largement répandu comme quoi l’alcool et le sport ne font pas bon ménage vont être ravis. Le yoga bière existe déjà. Il combine la beuverie de bière au yoga. Pour participer, il vous faut votre pantalon et tee-shirt de yoga, votre tapis et une bouteille de bière. Le principe n’est pas de se souler, mais d’effectuer les différentes figures de yoga avec la bouteille dans la main ou en équilibre sur différentes parties du corps : la tête, le dos ou les genoux. Ce qui est bien avec ces séances, c’est qu’entre deux postures, il est possible de siroter tranquillement sa boisson. Ne pas être détendu après un tel cours est inenvisageable.

Vous l’aurez compris, à part le traditionnel tapis, il est possible de pratiquer le yoga avec différents objets. Le fly yoga utilise par exemple un hamac pour soutenir les yogis. D’autres personnes se servent de blocs pour faciliter les différentes postures. Comme en gymnastique ou en fitness, l’usage de ballon est aussi très répandu dans le monde du yoga. Il existe même une forme traditionnelle de yoga dont l’usage de sangles est nécessaire. Il s’agit du iyengar yoga.

Retrouvez encore plus de types de yoga sur le site de Balasana : « Quel type de yoga choisir ».