Pourquoi une formation en hygiène alimentaire est indispensable ?

C’est le Code de la Santé qui exige que tout restaurateur de type traditionnel ou rapide doit suivre une formation en hygiène alimentaire avant l’ouverture de son restaurant dans le but de l’astreindre à maîtriser toutes les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire et sanitaire au profit de la clientèle et ceci afin de préserver la bonne image de marque du restaurant.
C’est l’éthique pour la santé, la devise est d’offrir à la clientèle un repas bien frais et naturel avec une bonne conservation de stockage des aliments suivi d’une grande propreté. Seul un organisme de formation ayant eu l’agrément du Ministère de l’Agriculture peut dispenser des cours pour la formation en hygiène alimentaire. La formation en hygiène alimentaire est aussi une question de survie parce que les incidents fâcheux comme une intoxication alimentaire peuvent faire des victimes et faire disparaitre l’image de marque du restaurant.

Le contenu de la formation en hygiène alimentaire

La formation en hygiène alimentaire suit les normes de la réglementation française et européenne en vigueur et permet aux restaurateurs de mener à bien leur travail dans de bonnes conditions pratiques d’hygiène alimentaire et sanitaire. La formation consiste à l’étude du plan de maîtrise sanitaire et des différentes méthodes de température de conservation et de stockage des aliments ainsi que de la propreté de la salle et du plan de travail ainsi que du personnel manipulateur de tous les ingrédients et aliments. L’apprenant en formation en hygiène alimentaire étudie aussi l’identification des dangers quant aux microbes et aux allergies ainsi que la durée de vie des produits. Le restaurateur doit utiliser le diagramme de l’HACCP pour identifier et évaluer les trois menaces de l’hygiène des aliments c’est-à-dire les dangers biologiques, chimiques et physiques.

Le non respect de l’hygiène alimentaire entraine des sanctions

Lorsque le restaurateur enfreint toutes les règles en matière d’hygiène alimentaire lors des différents contrôles de l’inspecteur sanitaire, il est directement pénalisé avec différentes sanctions administratives comme une fermeture temporaire ou définitive de l’établissement avec un arrêté de la Préfecture lorsque l’infraction porte atteinte à la santé publique des victimes. La sanction juridique consiste pour le restaurateur à payer une forte amende selon la gravité des infractions et même à encourir à une année d’emprisonnement. Il est toujours important et indispensable pour le restaurateur de suivre assidûment la formation en hygiène alimentaire et de respecter les différentes règles pour un meilleur exercice de son activité et surtout pour une bonne santé de sa clientèle.